Soyez les bienvenus sur le blog du Diocèse Missionnaire de France de l’EGLISE VIEILLE CATHOLIQUE au ROYAUME UNI....... Prions pour les Chrétiens persécutés à travers le monde pour leur Foi en Jésus-Christ..... Welcome on the blog of the Missionary Diocese of France of The OLD CATHOLIC CHURCH in the United Kingdom..... Let's pray for the persecuted Christians around the world because of their faith in Jesus Christ.....

Un peu d'histoire



Saint Willibrord



Quelques dates.....

50. Concile de Jérusalem.

1 - 96. Clément de Rome (Père de l'Eglise).

35 - 110. Ignace d'Antioche (Père de l'Eglise).

69 - 155. Polycarpe de Smyrne (Père de l'Eglise).

100. Le Didache.

103 - 165. Justin Martyre (Père de l'Eglise).

100 - 200. Irénée de Lyon (Père de l'Eglise).

140. Confession de Foi des Apôtres (Romaine).

150 - 216. Clément d'Alexandrie (Père de l'Eglise).

160 - 225. Tertullien (Père de l'Eglise).

170 - 235. Hipolyte de Rome (Père de l'Eglise).

180. Ancienne Confession de Foi Romaine.

185 - 254. Origène d'Alexandrie (Père de l'Eglise).

200 - 258. Cyprien de Carthage.

263 - 339. Eusebius de Césarée (Père de l'Eglise).

268. Synode d'Antioche.

293 - 373. Athanase d'Alexandrie (Père de l'Eglise).

312. Conversion de l'Empereur Constantin.

313. Edit de Milan.

313 - 386. Cyril de Jérusalem (Père de l'Eglise).

316. Synode d'Arles.

325. Concile de Nicée. Symbole de Nicée.

338 - 397. Ambroise de Milan (Père de l'Eglise).

347 - 407. Jean Chrysostome (Père de l'Eglise).

354 - 430. Saint Augustin d'Hippone (Père de l'Eglise).

378 - 444. Cyril d'Alexandrie (Père de l'Eglise).

380. L'Empereur Theodosisus proclame l'autorisation de la religion Chrétienne.

381. Concile de Constantinople. Symbole de Nicée-Constantinople.

391 - 461. Pape Léon le Grand.

431. Concile d'Ephèse.

450. Mort de Saint Vincent de Lérins.

451. Concile de Chalcédoine.

476. Chute de l'Empire romain.

480. Naissance de Saint Benoît en Nursie (Italie).

540 - 604. Grégoire le Grand (Père de l'Eglise).

676 - 749. Jean de Damas.

553. Concile de Constantinople I.

680. Concile de Constantinople II.

710. Confession de Foi des Apôtres.

730. Saint Willibrord de Ripon établit le siège d'Utrecht aux Pays-Bas.

787. Concile de Nicée.

1054. Le grand schisme d'Orient et d'Occident.

1145. Le Pape Eugène III décrète l'autonomie du siège d'Utrecht.

1215. Le Concile de Fourth Lateran confirme le statut d'indépendance du Siège d'Utrecht.

1414. Le Concile de Constance décrète que seul un Concile détient l'autorité suprême.

1453. Chute de Constantinople.

1476. Le Pape Sixte IV décrète la Fête de l'Immaculée conception comme mineure et optionnelle.

1517. Matin Luther débute le mouvement de la Réforme.

1908. La Mission Vieille Catholique Anglaise débute avec l'Archevêque Arnold Mathew.

1854. Le Pape institue le dogme de l'Immaculée Conception.

1870. Le concile Vatican I définit l'Infaillibilité du pape comme un article de foi. Des évêques font défection.

1874. Premier accord de Bonn de quatorze évêques entre l'Eglise d'Angleterre et l'Eglise Vieille-Catholique.

1889. Déclaration d'Utrecht.

1908. L'Archevêque Mathew établit une Mission en Angleterre.

1910. L'Archevêque Mathew publie une Déclaration d'Autonomie et d'Indépendance vis à vis de l'Eglise Vieille Catholique d'Utrecht, à cause des spécificités croissantes d'anti-catholicisme au sein des Eglises Vieilles Catholiques d'Utrecht, et inaugure l'Eglise Vieille Catholique au Royaume Uni (The Old Catholic Church in the United Kingdom, OCCUK), une Eglise indépendante, autonome et internationale, un membre de l'Eglise, Une, Sainte, Catholique et Apostolique.

1911. L'OCCUK entre en pleine communion avec l'Eglise Orthodoxe.

1931. Le second accord de Bonn unit l'Eglise d'Utrecht, l'Eglise Vieille-Catholique et l'Eglise d'Angleterre.

1970. L'Eglise d'Angleterre ordonne des femmes à la Prêtrise.

2003. L'Eglise Vieille-Catholique de Pologne quitte l'Union d'Utrecht sur sa prise de position sur l'ordination des femme et l'homosexualité.

2014. Le Synode Général de l'Eglise d'Angleterre approuve la consécration de femmes évêques.

2014. L'OCCUK déclare sa position sur la sexualité et l'accession à la Prêtrise et à l'Episcopat seulement aux hommes.

Depuis 2015. L'Archevêque Primat actuel de l'Eglise Vieille Catholique au Royaume Uni est Son Excellence The Most Reverend John Lycett.

Depuis 2015. Le Diocèse Missionnaire de France a été érigé, dirigé par The Rt. Rev. Serge Burglé.


_____


L'histoire de l'Eglise Vieille-Catholique.



Autour de l'an 695, Saint Willibrord, un moine bénédictin, fut envoyé de la Cathédrale de Ripon pour apporter l'Evangile aux Frisians, ces régions de l'Europe du Nord connues de nos jours comme les Pays-Bas. Il s'installa dans la Ville d'Utrecht et y établit le Siège d'Utrecht, devenant ainsi le premier évêque de la région. Les Pays-Bas, à cette époque, étaient incroyablement difficiles à traverser et, depuis que l'Eglise avait grandi rapidement et demandait plus d'évêques, le Pape Eugène III (Pape du 15 février 1145 jusqu'à sa mort en 1153), lui-même bénédictin, accorda son autonomie au Siège d'Utrecht vis-à-vis de Rome. Cette décision singulière fut ratifiée par le 4ème Concile de Latran en 1215. Le Siège d'Utrecht a été autonome et indépendant depuis cette date. C'est ce même Siège d'Utrecht qui fut connu plus tard comme l'Eglise Vieille-Catholique.

Saint Willibrord fut succédé au Siège d'Utrecht par son ami Saint Boniface. Le Siège d'Utrecht pourvut aussi un digne occupant dans le trône de Saint Pierre, en 1552, en la personne du Pape Adrian VI, et deux des plus éloquents personnage de la vie religieuse : Groote, connu comme Gérard le Grand, qui fonda les Frères de la Vie Commune, dans le but d'enseigner les jeunes, envoyant des prêcheurs à l'extérieur et recommandant l'étude de l'Ecriture Sainte ; et Thomas Kempis, auteur de "L'imitation du Christ".

Répondant à une requête faite par le saint Empereur Romain, Conrad III, et l'Evêque Herbert d'Utrecht, le pape Eugène III, en 1145, reconnut au siège d'Utrecht le droit d'élire ses propres évêques. Ce privilège singulier fut confirmé par le 4ème concile de latran en 1215. La position d'autonomie de l'ancienne Eglise Romaine aux Pays-Bas fut démontré plus tard par un second privilège accordé par le Pape Léon X , "Debitum Pastoralis" à Philippe de Burgonde, (57ème Evêque d'Utrecht), en 1520 qui lui donna plus d'indépendance pour ôter plus de contrôle externe à l'Eglise d'Utrecht. Au 16ème siècle, les Pays-Bas, comme le reste de l'Allemagne, l'Angleterre et en fait toute l'Europe du Nord, avait une pénurie d'évêques et de diocèses. Philippe II d'Espagne, en succédant des possessions de son père Charles V, décida de réorganiser l'Eglise d'un bout à l'autre des Pays-Bas et en 1559, quand la guerre avec la France fut terminée, il persuada le Pape d'installer de nouveaux diocèses et provinces. Utrecht devient un archevêché, avec cinq nouveaux sièges sous sa juridiction : Haarlem, Deventer, Groningue, Leeuwarded et Middelburg.

A la suite de la Réforme en Europe, un semblant de paix exista entre l'Eglise des Pays-Bas et le gouvernement civil, mais un état croissant de tension apparut au sein même de l'Eglise. La raison de ce malaise fut la motivation de la Contre-réforme catholique, plus notamment par les Jésuites, qui essayèrent d'établir une mission à l'intérieur de celle, déjà autonome, qui existait, l'Eglise Hollandaise.

Pour des raisons qui étaient en grande partie politique, les jésuites commencèrent à envahir la juridiction de l'Archevêque d'Utrecht en 1592. La centaine d'années suivantes, ce ne furent pas moins de douze Papes qui accédèrent au Siège de Rome. Ils réprimandèrent les Jésuites un bon nombre de fois et leur ordonnèrent de se soumettre à l'Archevêque d'Utrecht, mais leurs machinations contre l'Eglise d'Utrecht restèrent inchangées. En 1691, les Jésuites accusèrent faussement l'Archevêque Pierre Codde d'Utrecht de croire à l'hérésie dite "janséniste" ; "dite" parce que, bien que les propositions condamnées qu'on disait constituer le "jansénisme" était incontestablement hérétiques et avaient été condamnées à plusieurs reprises, aussi bien par l'Eglise d'Utrecht que par le reste de l'Eglise Catholique. Le pape Innocent XII (1691 - 1700) nomma une congrégation de cardinaux, sous sa propre présidence, pour essayer de justifier les accusations  de jansénisme, ce que les Jésuites avaient prétendu prouver contre l'Archevêque d'Utrecht. Le verdict fut un acquittement inconditionnel et unanime de l'Archevêque d'Utrecht. En dépit du jugement, les Jésuites continuèrent leurs attaques contre l'Archevêque Codde, et à travers lui, toute l'Eglise d'Utrecht. En 1700, l'Archevêque Codde fut invité à Rome pour prendre part au jubilé et reçu l'accueil le plus cordial de la part du Pape Clément XI (1700-1721) et des cardinaux. Cependant, peu de temps après son arrivée, une autre congrégation de cardinaux, assistés par des conseillers théologiques, soigneusement choisis sur le critère de leurs dispositions favorables envers les Jésuites, commencèrent à essayer de les accuser de Jansénisme que, malgré la décision d'acquittement, les Jésuites avaient continué à proclamer contre l'Archevêque, bien avant que le jugement du tribunal n'ait pu éventuellement le déclarer coupable. Malgré que furent prouvées la droiture et l'orthodoxie de l'Archevêque, l'influence des Jésuites fut telle qu'elle put forcer le Pape à décider de suspendre et déposer l'Archevêque d'Utrecht et à nommer un Pro-Vicaire apostolique à sa place.

L'Archevêque Codde, qui était toujours à Rome, ne fut pas informé de sa suspension, ni de sa déposition et l'apprit par des letters qu'il reçut de ses amis de la Hollande. Il ne fut informé ni du nom de ses accusateurs, ni des charges retenues contre lui. Il ne put même pas se défendre et même le canoniste ultramontain, Hyacinte de Archangelis, émit une opinion officielle qu'un vicaire Apostolique avec les droits d'un ordinaire, comme Codde l'était sans aucun doute, ne pouvait être déposé aussi arbitrairement. Les Chapitres d'Utrecht et d'Haarlem décidèrent unanimement de ne pas reconnaître De Cock, le Pro-Vicaire Apostolique, sur les terres sur lesquelles le Pape n'avait aucun droit canonique pour déposer même un Vicaire Apostolique, encoure moins un Archevêque, sans motif ni condamnation. Dès cette date de 1700, débuta la rupture entre les deux parties dans l'Eglise Catholique de Hollande. Ceci établit établit canoniquement l'indépendance de l'Eglise Catholique de Hollande vis-à-vis de l'Eglise Catholique Romaine.

Pendant ce temps, l'Archevêque se trouvait dans une position difficile à Rome. Les Jésuites annoncèrent en Hollande qu'il était entre les mains de l'Inquisition et qu'il serait emprisonné à vie, décapité ou brûlé.

______


Notre Eglise est membre de