Soyez les bienvenus sur le blog du Diocèse Missionnaire de France de l’EGLISE VIEILLE CATHOLIQUE au ROYAUME UNI....... Prions pour les Chrétiens persécutés à travers le monde pour leur Foi en Jésus-Christ..... Welcome on the blog of the Missionary Diocese of France of The OLD CATHOLIC CHURCH in the United Kingdom..... Let's pray for the persecuted Christians around the world because of their faith in Jesus Christ.....

VOCATIONS



VOCATIONS A LA SAINTE PRÊTRISE





« Seigneur Jésus, avec Saint Jean-Marie Vianney, nous te confions tous les Prêtres que nous connaissons, ceux que nous avons rencontrés, ceux qui nous ont aidés et ceux que tu nous donnes aujourd'hui comme pères. Tu as appelé chacun par son nom.
Pour chacun, nous te louons et nous te supplions : garde-les dans la fidélité à Ton nom ; Toi qui les as consacrés pour qu'en Ton nom, ils soient nos pasteurs.

Donne leur force, confiance et joie pour accomplir leur mission. Que l'Eucharistie qu'ils célèbrent les nourrisse et leur donne le courage de s’offrir avec Toi pour les brebis que nous sommes. Qu'ils soient plongés dans Ton cœur de Miséricorde pour qu'ils soient toujours les témoins de ton pardon. Qu'ils soient de vrais adorateurs du Père pour qu'ils nous enseignent le véritable chemin de la sainteté. Père, avec eux, nous nous offrons au Christ pour l’Église : qu'elle soit missionnaire dans le souffle de ton Esprit. Apprends-nous simplement à les aimer, à les respecter et à les recevoir comme un don qui vient de Ta main, pour qu'ensemble nous accomplissions davantage Ton œuvre pour le salut de tous. Ainsi soit-il. » 


Saint Jean-Marie Vianney (1786-1859) - Le Curé d'Ars 


Tu veux suivre le Christ ? Tu veux sauver des âmes ?
Tu veux servir l'Eglise ?


1. Peut-être, Dieu a-t-il placé au fond de ton coeur, le désir d'être prêtre. Si c'est le cas, ne néglige pas cet appel. Discute avec un prêtre de ce que tu ressens.

2. Un prêtre  oeuvre "in persona Christi capitas", dans la personne du Christ, la tête de l'Eglise. Ainsi, un homme qui aspire à devenir prêtre doit aimer Jésus-Christ par dessus tout. Et, comme Jésus, il doit avoir un amour profond pour l'Eglise, l'épouse du Christ. En général, un homme qui veut devenir prêtre se trouvera lui même en accord avec les enseignements de l'Eglise et "tout ce qui est Catholique".

3. Peut-être, d'autres personnes t'ont fait remarquer que vous ferais un bon prêtre. Très souvent, les autres remarqueront "le coeur d'un prêtre" chez un jeune homme et lui diront : "As-tu déjà songé à devenir prêtre ? Je pense que tu en ferais un bon !". En fait, de nombreux hommes racontent qu'ils ont grandi avec ce genre de commentaires, et que ces encouragement les avait guidés quelquefois vers le séminaire.

4. Un bon candidat à la Prêtrise assiste à la Messe, prie fréquemment, reçoit le sacrement de Confession, sert les autres et s'efforce à grandir spirituellement.

5. Si tu veux aider les autres à suivre le Christ, tu dois t'intéresser profondément au Peuple de Dieu. Vous dois les aider à grandir en sainteté, vouloir leur enseigner les vérités de la foi, vouloir les soutenir durant les épreuves de la vie. La vocation de prêtre doit guider les autres vers les cieux.

Si vous as pensé à devenir prêtre, mais que vous n'as pas un de ces signes ou une de ces qualités, ne désespére pas ! Tout le monde fait son possible pour arriver à la sainteté. C'est pourquoi les futurs prêtres passent par une période de formation, précisément pour les aider à progresser en vertu et pour être efficaces dans leur ministère.




Le mot vocation vient du latin "vocare" : appeler. Cela signifie, avant tout, que servir une paroisse, une congrégation, est avant tout un appel de Dieu. Discutez avec un prêtre de vos amis, ce que vous ressentez.

Pour certains, cette vocation sera l'expression d'un ministère ordonné. Pour d'autres, cela pourra revêtir d'autres aspects possible de service pratique ou spirituel. Cette page a pour but d'aider des postulants à poursuivre le discernement de leur vocation pour éventuellement servir dans notre Eglise. D'autres ont déjà été ordonnés, ont servi dans d'autres et désireraient être incardinés dans notre Eglise. Pour d'autres personnes, enfin, un engagement laïc au sein de l'Eglise peut offrir chemin pour leur foi.

Qui peut postuler ?

Le célibat n'est pas imposé, mais choisi. Aucune limite d'âge supérieure n'est imposée.
L'Eglise respecte le passé théologique et clérical de son clergé. Cependant, tous les candidats devront cependant accepter les fondations spirituelles établies dans ses canons. Nous sommes totalement en dehors de toute croyance druidique, néo-templière, gnostique ou ésotérique.
Notre Eglise se compose d'individus extrêmement variés. Il n'existe pas un type de candidats. Nos clercs reflètent la diversité de notre société. Aucun critère sur l'origine sociale, professionnelle ou autre entre en ligne de compte. Ce sont simplement des gens respectables qui désirent servir avec foi et intégrité.

Le ministère peut s'exercer de différentes façons. L'Eglise ordonne aussi bien celles et ceux qui servent en paroisse, que ceux qui vivent un ministère de prières dans un ermitage. Notre Eglise est une communauté sacramentelle. Nous attendons donc que les postulants à la prêtrise s'engagent à célébrer régulièrement la Sainte Messe. Le clergé récemment ordonné se voit attribuer des responsabilités temporaires durant leur première année de ministère, qui est probatoire. Un service  satisfaisant donne lieu à des responsabilités régulières. On attend du clergé que leur ministère soit réel et actif.

Les candidats doivent pouvoir subvenir à leurs propres besoins. L'Eglise ne paye pas de salaire au clergé ou couvre les dépenses non liées au ministère. Notre clergé est bénévole et assure ses besoins et ceux de sa famille par un travail profane. Nous sommes avant tout des prêtres-ouvriers. On ne sert pas dans l'Eglise pour obtenir un emploi ou un statut social.

Nous recevons très souvent des demandes émanant d'Afrique. Nous voulons informer les futurs candidats que nous ne fournissons ni visas, ni certificats d'hébergement, ni billets d'avions. Les aides financières ne sont pas envisageables.

Nous sommes toujours heureux d'accueillir un serviteur de Dieu dans notre Eglise. Cependant, nous devons informer les futurs candidats que la sélection à l'ordination ou à l'incardination est particulièrement sérieuse et pointue.

On ne devient pas diacre ou prêtre pour se faire plaisir. Une question s'impose : "Suis-je vraiment fait pour servir une Eglise ? Est-ce vraiment un appel de Dieu ?"

Nous voulons ainsi éviter, de part et d'autre, une perte de temps et d'énergie, ainsi que des déceptions et des désillusions. Nous demandons un niveau intellectuel suffisant et acceptable pour poursuivre des études de théologie.

Les candidats doivent fournir un dossier de candidature avec tous les documents requis. Toute candidature est examinée avec le plus grand soin et tout dossier douteux ou incomplet est refusé. Les candidats auront plusieurs entretiens destinés à déterminer leurs réelles motivations et leur profil. 

Si Dieu désire vraiment que vous deviennes prêtre, laisse-toi guider par sa grâce et prends contact avec nous.